Revue de lecture : The Maze Runner par James Dashner

The Maze Runner
Hardcover
Science fiction, dystopia, YA

Une dystopie (ou contre-utopie) est un récit de fiction peignant une société imaginaire, organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. Sous genre devenant très populaire au sein de la science fiction, les dystopies nous peignent souvent des mondes futuristes sombres et malsains issues de dérives gouvernementales et politiques. Et le monde de James Dashner dans "The Maze Runner" ne déroge pas à la règle. Sombre, mystérieux, macabre, violent, "The Maze Runner" saura vous faire douter, vous demander, vous confondre. Une chose est sûre il ne vous laissera pas indifférent.
L'histoire commence avec le réveil de Thomas, un jeune adolescent de 16 ans, dans ce qui ressemble à un ascenseur. Il ne sait pourquoi il se retrouve là, il ne sait pas où il est, il ne se souvient de rien. En fait il ne se souvient même pas de son nom, seulement de Thomas. Quand finalement l'ascenseur ouvre ses portes, Thomas est accueilli pas d'autres jeunes garçons comme lui, semble-t-il du même âge (mais quel âge est-ce là ? Thomas ne se souvient même plus du sien). Ils l'accueillent dans ce qu'ils nomment la clairière. Rapidement Thomas va comprendre que les choses autour de lui vont mal et que cela va empirer. Aucun des garçons ne ce souvient de quoi que ce soit et aucun n'a d'explications sur leur mystérieuse amnésie. Plus de vie passée et un avenir des plus incertain. Tout ce que Thomas apprend c'est que la clairière est entourée d'un labyrinthe doté d'aucun moyen d'en sortir et qui, à la nuit tombée devient un endroit extrêmement dangereux. La clairière est protégée durant la nuit par un épais mur de pierre qui scelle le labyrinthe et protège les habitants de la clairière du crépuscule à l'aube. Thomas apprend aussi que l'ascenseur amène un nouveau garçon dans la clairière tous les trente jours depuis plus de deux ans maintenant. L'ascenseur fournit aussi chaque semaine les rations de nourriture nécessaire à leur survie.
Seulement très vite les choses vont se compliquer. Certains des jeunes garçons semblent reconnaitre Thomas. Encore plus surprenant, le lendemain de l'arrivée de Thomas, l'ascenseur amène un nouveau pensionnaire, mais cette fois c'est une fille. Cela ne c'était auparavant jamais produit. Encore plus troublant sera la découverte du message qu'elle apporte avec elle et qui en un sens à probablement ruiné tout espoir en chacun de sortir de ce labyrinthe.

Si les cinquante premières pages sont assez lentes à lire et que l'action n'en est pas le point fort c'est que James Dashner prends le temps de nous immerger dans cette dystopie avant de nous y perdre. Mais très rapidement l'histoire s'emballe et se développe et il vous sera très difficile par la suite de stopper votre lecture ne serait ce que pour quelques minutes. James Dashner a su instiller une dimension intéressante à ses personnages alors même qu'étant tous "amnésiques" nous en savons pas beaucoup sur chacun d'eux. Pour nous rapprocher d'eux il a inventé tout un argot. Et si au début il est un peu surprenant, voire agaçant, on s'y adapte vite. "The Maze Runner" n'en reste pas moins une lecture facile et saura récompenser votre assiduité par un savant mélange d'actions, d'aventures, de drames et d'horreurs. Une lecture recommandée.
A ma connaissance, il n'a pas encore été traduit en français.

The Maze Runner
James Dashner
Random House
384p
ISBN-13: 9780385737944

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Wibiya Widget

Related Posts with Thumbnails