Revue de lecture : Storm from the Shadows par David Weber


Storm from the Shadows
David Weber
Mass Market Paperback
Science fiction, Space opera

Après la lecture volume après volume de l'excellente série Honor Harrington, j'ai développé un attachement tout particulier pour plusieurs des personnages entourant l'héroïne principale, Honor.  Un de ces personnages est Michelle Henke. Meilleure amie d'Honor, compagnon d'armes et confidente, noble proche de la reine, Michelle Henke est un personnage dense qui mérite plus de développement. Et quand j'ai finalement appris que "Storm from the Shadows" aurait comme personnage central la meilleure amie d'Honor Harrington, j'avais hâte de le lire.

Malheureusement, même si j'ai aimé le volume, je suis resté sur ma faim. Comme il l'a déjà fait dans certains précédents volumes de la série principale, David Weber dans "Storm from the Shadows" a pris le parti de développer les aspects politiques au détriment du coté militaire et des batailles spatiales. Et c'est bien dommage. Bien que je puisse comprendre une telle chose, il est parfois lassant de lire pages après pages des diatribes politiques, aussi intéressantes soient-elles. J'aurais tant aimé un volume ou l'héroïne, ici Michelle Henke, soit développée de la même manière que le fut Honor Harrington dans les meilleurs volumes de la série. Seulement voilà, l'intrigue générale, au niveau des empires galactiques, se doit d'avancer et David Weber a choisi de le faire dans "Storms from the Shadows".
Bien sûr Michelle Henke, Mike, est une parfaite candidate pour cela, elle est nouvellement promue contre-amiral dans la Marine, courageuse, intelligente et opiniâtre, elle est "une autre Honor Harrington en puissance". Son héritage familial, en fait une noble au sein de l'empire de Manticore et tout particulièrement elle est aussi une amie proche de la reine. Le parfait chainon entre le politique et le militaire dont David Weber avait besoin.
Mais n'en déplaise à M. Weber, ce qui a fait selon moi le succès de la série Harrington c'est le souffle épique qu'il a su lui insuffler dans les premiers volumes. Un talent maitrisé du space opéra. Un space opéra qui tant à s'essouffler ces derniers volumes par une redondance accrue des informations politiques (certains passages  ressemblent à de pur copier-coller) et une balance des chapitres "intrigue politique vs batailles spatiales" très en faveur de la première option. S'il est important de mettre en place les éléments des évènements à venir dans la série, le faire sur 1000 des 1104 pages de ce volume est très lourd à digérer. Bien des chapitres pourrait être réduit à de simples paragraphes et cela n'aurait pas nui au développement.

Au final, "Storm from the Shadows" n'en reste pas moins un bon David Weber, une bonne addition à l'ensemble de la saga Honorverse et donne enfin ses lettres de noblesses à l'honorable Michelle Henke. J'aurais simplement aimé une balance plus en faveur du militaire et une mise en avant de "Mike" bien plus proéminente. Le final nous laissant en suspens sur ce qui va arriver, David Weber nous laisse augurer un prochain volume où la balance serait inversée. Je l'espère de tout cœur.
Indispensable pour les fans de la série. Vivement le mois de juin pour "Mission of Honor", le nouveau volume de la série principale.
A ma connaissance il n'a pas encore été traduit en français.

Storm from the Shadows
David Weber
Baen Books
Mass Market Paperback
1104p
ISBN-13: 9781439133545

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Wibiya Widget

Related Posts with Thumbnails