The Way of Kings par Brandon Sanderson

The Way of Kings
Brandon Sanderson
Hardcover
Fantasy

Amis lecteurs de Fantasy, celui-ci est à ne pas manquer !

J'ai découvert Brandon Sanderson quand il a pris la suite de "la Roue du Temps" de Robert Jordan. Une tâche pas facile,  exécutée à partir des notes laissées par Jordan, qu'il a accompli avec brio. Les deux derniers tomes portant son nom, sont fidèles à la série originale en tous points et mettent un terme à une des plus grandes saga de la fantasy (un dernier tome est quand même toujours prévu). 
J'ai ensuite lu sa trilogie "Mistborn", une œuvre plébiscitée par beaucoup et qui fut un élément moteur dans le choix, par les héritiers et les éditeurs, de qui finirait "la Roue du Temps". J'ai vraiment bien aimé.
J'attendais donc avec impatience son nouveau projet. Le lancement d'une œuvre colossale, épique, dans la lignée de "la Roue du Temps" : "The Stormlight Archives". Dix volumes prévus. Le premier étant "The Way of Kings", aujourd'hui en revue par nul autre que votre serviteur.

J'ai eu la chance de rencontrer en personne Brandon Sanderson en tourné lors du lancement de son livre et j'en ai donc profité pour l'acheter et me le faire dédicacer. "The Way of King", est une œuvre énorme, bien dans la lignée des romans de Jordan. Plus de 1000 pages au compteur, une couverture absolument somptueuse avec une illustration de Michael Whelan (son Website ici) et des cartes en couleurs du monde de Roshar en deuxième et troisième de couvertures. Et si cela ne suffisait pas à immédiatement nous "capturer", pour notre plus grand plaisir des croquis et dessins, styles carnet de notes/sketchbook, sont parsemés tout au long du roman, nous informant ainsi sur une créature pas ordinaire, un code d'un ordre de chevaliers, ou encore un épisode tragique de l'histoire du monde de Roshar. Certaines de ces pages de notes sont absolument éblouissantes et portent un éclairage des plus significatif sur un passage ou un moment particulier du roman.

Passée la découverte physique du roman et sa première prise en main, quand est-il alors de l'histoire ?
La saga commence par un prélude, 4500 ans avant le début des "archives de Stormlight". Un groupe de mystérieux rois guerriers immortels, tel un concile, décident de briser un pacte et d'abandonner l'un des leurs. Ils s'en vont dans le lointain, seul et non plus unis, vers de nouvelles destinées. Leur destinée.  Un court mais intéressant début qui, pour sûr, prendra toute sa signification plus tard dans l'histoire. Le roman par la suite nous raconte trois histoires bien distinctes.
Nous avons tout d'abord, Kaladin, mon personnage préféré dois-je préciser,  un ancien guerrier, un leader, héros du passé, qui n'est maintenant plus qu'un esclave en lutte avec ses démons intérieurs. Un homme honorable et droit, qui veut seulement protéger ses hommes et les aider à s’évader. 
Vient ensuite Shallan, une femme, une érudite. Il faut savoir que dans le monde de Roshar, les femmes sont les érudites, les gardiennes du savoir, les hommes des combattants, des guerriers qui pour la plupart sont illettrés. Shallan est une jeune femme qui fait de son mieux pour sauver sa famille de la ruine. Elle est en quête de rédemption et les 'évènements' naissant autour d'elle ne lui facilitent pas la tâche. Pour finir, nous suivons les aventures de Dalinar et son fils, des nobles en guerres depuis six longues années. Comme Shallan, des 'évènements' inhabituels apparaissent, Dalinar est sujet à des visions qui le poussent dans certaines directions. Quelque chose est en train de se produire. Tous les trois vont changer. Et leur influence va changer le monde avec eux. Le monde de Roshar ne sera plus jamais le même. Le temps du changement est là, la fin est en marche.

Chacun des personnages de Brandon Sanderson et chacune de leur histoire, sont exceptionnellement bien décrits. Les personnages sont très détaillés et multi-dimensionnels, l'univers qui les entoure s’élève au fil des lignes de textes, pures et faciles à lire. Le monde de Roshar prend vie petit à petit et s’étoffe copieusement au fil des pages. Beaucoup de choses se passent dans ce premier volume, beaucoup de détails, d’événements,  d'actions rythmées, quelques personnages, mais pas trop, sont là pour nous "capturer" et nous emmener dans un monde tangible, mystérieux et bien sûr magique.
Un monde de roches, avec peu de terres hospitalières, parcourus par des vents mortels pour qui ne se met pas à l’abri. Un monde fabriqué par un des nouveaux maitre du genre, Brandon Sanderson.

Un démarrage impressionnant, pour une saga qui s'annonce grandiose. A noter que "The Way of Kings" en plus d'avoir été acclamé par les critiques et les lecteurs de tout horizons lors de sa sortie, a remporté le prestigieux "David Gemmell Award".
J'ai été fasciné du début jusqu’à la fin de cet énorme pavé. Un livre magnifique à l’extérieur tout autant qu'à l’intérieur. J’espère vraiment que l’édition française lui rendra justice. En fait, je n'en doute pas, Orbit ayant l'habitude de produire de la qualité. A suivre donc chez Orbit France

Un livre de fantasy que je recommande à tous les fans. Ne vous laissez pas impressionner par la longueur, le nombre de pages en vaut la chandelle. Un auteur de talent, une œuvre magnifique, indispensable dans votre bibliothèque.

Un petit plaisir, l'illustration complète de Michael Whelan pour la couverture : 
Cliquez dessus pour agrandir


Pour la version originale en anglais :

The Way of Kings 
Brandon Sanderson
Orbit
1008p
ISBN-13: 9780765326355 


Disponible chez Barnes and Noble, Amazon, Google ebookstore






La version en français sortira chez Orbit France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Wibiya Widget

Related Posts with Thumbnails