Jeudi j'attends... [3] - Goliath (US) de Scott Westerfeld et Drood (FR) de Dan Simmons


Pour rappel, Jeudi j'attends... est une rubrique hebdomadaire mettant en avant un ou deux romans à paraitre très prochainement en langue française ou anglaise.

Cette semaine à Jeudi j'attends... un livre jeunesse en anglais, Goliath de Scott Westerfeld, dernier tome de son excellente trilogie "Leviathan", et Drood, une fiction historique en français, exceptionnelle, d'un de mes auteurs préférés, Dan Simmons.

 Goliath de Scott Westerfeld

La trilogie Leviathan de Scott Westerfeld, fait partie de ces trilogies au départ destiné à un public jeunesse, mais qui transcende les classes d'âge et touche un bien plus grand public. Une œuvre simple, bien écrite, et inventive. Après Leviathan et Behemoth, Goliath met un terme à une trilogie steampunk dont j'ai jusque là apprécié la lecture.

" Alek et Deryn en sont à la dernière étape de leur quête autour du monde visant à mettre fin à la première guerre mondiale, reconquérir le trône d'Alek comme prince d'Autriche et enfin, tomber amoureux. Les deux premiers objectifs sont compliqués par le fait que leur vaisseaux, le Leviathan, continue de s’éloigner de la ligne de front (et de la couronne). Et les choses de l'amour seraient beaucoup plus simples si Alek savait que Deryn est une fille (elle a dû prétendre être un garçon pour pouvoir intégrer les Forces de l'air britannique).
Et s'ils n’étaient pas techniquement ennemis.
La tension monte au fur et à mesure que les vapeurs du Leviathan se rapprochent de New York avec un fou meurtrier à bord. Des secrets sont soudain mis à jour, des personnages réapparaissent et rien ne semble plus être ce qu'il est dans cette tonitruante conclusion à la brillante trilogie de Scott Westerfeld. "

Goliath de Scott Westerfeld sera sur les étagères de toutes les librairies américaines le 20 septembre 2011.


Drood de Dan Simmons

A sa mort en 1870, Charles Dickens laisse un manuscrit inachevé nommé : Le mystère d'Edwin Drood. C'est le point de départ que choisira Dan Simmons pour nous présenter une œuvre de fiction historique magistrale. Un des meilleurs travaux de l'auteur, mais plus ancré cette fois-ci dans le domaine de l'horreur que dans sa science fiction habituelle.
La narration est faite au travers de Wilkie Collins, un auteur contemporain de Dickens, que Dan Simmons a délibérément choisi de placer en ami intime de celui que l'on surnomme le plus grand écrivain du monde.

Une introspection sombre mais fascinante, noyée au cœur des bas-fonds de Londres, enveloppée dans un "fog" opiacé. Le mélange génial d'une biographie sur Dickens, d'un tableau des bas-fonds de Londres sous l’époque victorienne et de fictions comme seul Dan Simmons peut nous servir, tel est Drood

" 9 juin 1865. Charles Dickens, alors âgé de 53 ans et au faîte de son art et de sa gloire, regagne Londres en secret en compagnie de sa maîtresse à bord du train de marée. Soudain, à Staplehurst, l'Express déraille. Tous les wagons de première classe s'écrasent en contrebas du pont, à l'exception de celui de Dickens. Indemne, "l'écrivain le plus célèbre du monde", comme on le surnomme, tente de se porter au secours des survivants. Au fond du ravin, sa route croise celle d'un personnage à l'allure spectrale qui va désormais l'obséder : Drood.
De retour à Londres, Dickens confie le secret de son étrange rencontre à son ami Wilkie Collins, écrivain lui aussi, à qui il reviendra de relater les dernières années de la vie de celui qu'il appelle, avec autant d'admiration que d'ironie, l'Inimitable. À la poursuite de Dickens, qui a cessé d'écrire pour hanter les bas-fonds - cryptes, cimetières et catacombes - de Londres, Collins cherche à comprendre quels rapports unissent désormais l'Inimitable et l'inquiétant Drood. Mais peut-on vraiment porter foi au récit halluciné de Collins, opiomane en proie à la paranoïa ? "

Une descente aux enfers sur un fond de 'Gaslight', rues pavées et délires à l'opium. Un roman enfin disponible en français que j'attends avec impatience pour une fiévreuse relecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Wibiya Widget

Related Posts with Thumbnails