Outpost par Adam Baker


Outpost
Adam Baker
Paperback
Horreur

Adam Baker est un nouvel arrivant dans le monde des auteurs de roman d'horreurs. Sa première œuvre, Outpost, est un thriller haletant aussi glacé que le décor qu'il tient pour cadre. Roman post-apocalyptique avec une nouvelle prise sur le thème des zombies et de la fin du monde, Adam Baker nous livre une aventure aux personnages bien dessinés, éclectiques, attachants et faisant faces à ce qui semble être l'insurmontable.

Kasker Rampart est une plate forme de raffinage au cœur des glaces de l'arctique.  Son personnel, emmené par Punch, un chef d’équipe relax, arrive vers la fin de son contrat. Tous attendent le bateau 'salvateur' qui les ramènera à la maison, à la civilisation. Isolés depuis des mois, ils ont tous plus ou moins accepté ce travail pour échapper à leur quotidien. Un isolement volontaire. Pourquoi pas. Mais ils ne s'attendaient surement pas à échapper à la fin du monde. Une à une les chaînes de télé disparaissent, remplacées par des bandes silencieuses. Plus personne ne répond à la radio sur la terre ferme. Les dernières images montraient des villes en états de siège. Carnages. Pillages. Bestialité. Le monde, leur monde, est devenu un monde effroyable.

Et l'ont-ils vraiment évité cette mystérieuse apocalypse, cet enfer viral dans lequel le monde "civilisé' semble s'effondrer ? Leur situation est-elle vraiment meilleure ?
L'hiver arctique se profile à grands pas, une nuit de plusieurs mois, un froid encore accru, des tempêtes de glaces cinglantes et meurtrières vont devenir leur quotidien s'ils restent là, dans Kasker Rampart, tel des soldats oubliés dans un château au milieu de nulle part. Leur stock de nourriture n’était pas prévu pour durer beaucoup plus. Le rationnement s'impose de lui-même.  La nourriture s’amenuisant de jours en jours, le piège implacable de l'hiver arctique se refermant autour d'eux, il n'en faut pas bien plus pour que la tension monte au sein de la petite quinzaine de membres de l’équipe de Punch. Le danger est maintenant aussi parmi eux. Un danger différent, mais tout aussi mortel. Le désespoir. Un danger qui va donner, enfin, une raison d'exister à Jane, une aumônière sans foi, complexée, ayant perdue gout à la vie, flirtant chaque jour avec l’idée du suicide. Avec l'aide de Punch, qui s'il est un chef relax, n'en est pas moins tout aussi héroïque, tout deux vont combattre leur situation désespérée et vont aider à trouver au plus profond de chacun la force, la volonté de survivre.

Même si Outpost est un roman bourré d'actions et de suspens, le point fort d'Adam Baker est l’éclectisme et la composition de son groupe de personnages. Et si l'ensemble du casting mis en mouvement par Adam Baker n'est pas novateur, il fonctionne à merveille. De la jeune ministre du culte, complexée par son obésité et ayant perdu la foi, à Ghost, le technicien  Sikh "à la McGiver", en passant par Rawlins le patron en charge des choix aux lourdes responsabilités, Sian l'administratrice de la raffinerie en manque d'aventure ou encore Nail, le plongeur adepte du bodybuilding, le panel de personnages est attachant et il est agréable de les voir se dévoiler, s'affronter, se comprendre petit à petit.

Au final Outpost est un roman excellent que j'ai lu en deux sessions. L’écriture d'Adam Baker fait souvent de part son style un peu télégraphique penser à un synopsis de film. Une écriture tranchante comme les lames de glace qui parcourent le roman. Parfait pour Outpost. Une lecture rapide, qui vous tient en haleine du début à la fin.

Recommandé.

Pour l’édition en langue anglaise : 

Outpost
Adam Baker
Hodder
400p
ISBN-13: 978-1444709049

disponible chez Amazon




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Wibiya Widget

Related Posts with Thumbnails